mardi 23 avril 2013

André Gide et la Bible



 

 Journée d’étude
André Gide et la Bible
15 mai 2013
Université de Lorraine, site de Metz, 
UFR lettres et langues, salle A 208



En écho à Boileau, Gide écrit dans son Journal : « Tout bon protestant naît avec une Bible dans ses mains. » Comme le note Alain Goulet, « la Bible fut pour lui une nourriture dès sa plus tendre enfance et elle demeura toujours une source majeure d’inspiration et de réflexion, une référence éthique majeure, plus encore, une part de son surmoi » (Dictionnaire Gide, P. Masson & J.-M. Wittmann, éd. Classiques Garnier, 2011). La Bible a constitué pour Gide une nourriture spirituelle, morale, mais aussi littéraire, qui marque en profondeur son œuvre. À partir de ce constat, cette journée d’étude, qui doit déboucher sur la publication d’un numéro thématique du Bulletin des Amis d’André Gide, se propose de revenir sur les enjeux éthiques et esthétiques de ce rapport à la Bible en proposant une approche résolument synthétique et aussi complète que possible du sujet, abordé jusque ici de façon parcellaire et ponctuelle.

Avec cette journée autour du rapport de Gide à la Bible, l’activité du Centre d’études gidiennes rejoint pleinement celle du centre Écritures, dont le programme de recherche 4 est consacré au thème « Littérature et Bible ».

Programme :

Matinée
Présidence : Jean Claude (Université de Lorraine) 
9h : accueil des participants et ouverture.
10h : Stéphanie Bertrand (Université du Luxembourg) : « De la sentence biblique à l'aphorisme gidien : vers l’affirmation d'une posture de “pasteur” ».
10h45 : Pierre Masson (Université de Nantes) : « L’Apocalypse, et après ? ».
11h 30 : François Bompaire (Université Paris 4 – Sorbonne) : « Lire et écrire sans Paul ? L'ironie gidienne à l'épreuve du Nouveau Testament. »


Après-midi
Présidence : Pierre Masson
14h30 : Clara Debard (Université de Lorraine / LIS) : « Les enjeux de la référence biblique dans le triptyque dramatique : Saül, Bethsabé, Le Retour de l'Enfant prodigue »
15h15 : Jean-Michel Wittmann (Université de Lorraine / Ecritures) : « L’écrivain au désert : Gide et les prophètes de la Bible ».
16h : Anne-Sophie Angelo (Université Paris 7 - Diderot) : « La Bible comme univers, la Bible comme matériau : des personnages entre mimesis et figure. »

3 commentaires:

A. Claude Courouve a dit…

Il est remarquable que dans Corydon Gide ne cite aucun des nombreux passages de l'Ancien ou du Nouveau Testament qui condamnent l'homosexualité ou qui sont des injonctions d'hétérosexualité.

Caroline Cecchetti a dit…

Est-ce que cette rencontre a été retransmise ou publiée ?

Fabrice a dit…

Oui. Les actes de ce colloques ont été donnés dans le Bulletin des Amis d'André Gide n°179/180 de juillet-octobre 2013. Vous pouvez vous le procurer auprès de l'association. Je vous envoie par FB l'adresse du service des publications.